Yellow submarine (ouais enfin bon…)

A la demande de ma copine Clélia (coucou Clélia), je voudrais revenir sur un petit look posté sur Instagram pendant mon (trop court) séjour au soleil. 

Et surtout sur la robe, parce que le reste, c’est du classique: un sac de plage chiné en fin de soldes sur Monshowroom à moins de 10€ et des Ray-Ban. La fille en vacances, quoi. 

Magali, rassure-toi tout de suite, celle-là elle devrait aller à tout le monde. Coupe droite, longueur ok, elle ira pour toi, pour toi et même pour toi là-bas au fond. 

Oui, elle est jaune, elle sent bon le printemps et le soleil. 

Oui elle est chouette, même avec des baskets (btw je les Coeur ces baskets, elles ne me quittent plus des que je sors du bureau!) et elle est à un prix tout doux chez l’espagnol (29€), alors moi, j’achète! 

  
 
Précisions, c’est une coupe droite, je porte la taille S et je mesure 1m57. Elle n’est plus dispo sur le e-shop, mais il en reste encore quelques unes en boutique.

Comme ça vous avez une idée du tout 🙂 

Promis, j’arrête avec mes photos ensoleillées, parce que même à moi ça me file le bourdon. 

Alors, ça vous plaît ce jaune? 

Raconte!

G.

Bom dia

Bonjour les amies!

J’ai plein de choses à vous raconter!

Comme vous l’avez peut-être vu sur la page facebook ou sur mon compte Instagram, j’ai passé quelques jours au Portugal, et ça y est, je suis rentrée *smiley pas content*

Quoi vous dire, si ce n’est que le soleil m’avait vraiment manqué! Il a fait beau presque tout le temps, seulement deux matinées un peu grises, mais le reste du temps, grand soleil.
Il m’avait tellement manqué celui-là, que j’en venais même à douter de son existence. Pour les sceptiques, je vous assure qu’il existe, quelque part là-haut, sous l’épaisse couche de nuages…

Et il fait un bien fou!

Nous avons commencé le séjour par Cascais, « le petit St Tropez portugais ». Autant vous dire, je n’aime pas du tout St Tropez. Trop de monde, trop de tape à l’oeil, trop de tout. Mais alors Cascais!

C’est une petite pépite. Des panoramas à couper le souffle comme à la « bouche de l’enfer » … Si c’est ça l’enfer, je demande à signer tout de suite!


C’est sauvage, c’est magnifique. L’océan vient se fracasser bruyamment contre les rochers, le vent chargé en iode vient vous chatouiller les narines (et vous décoiffer), mais ça vaut le coup!

J’ai réussi à vous shooter ce look là-bas:


Je porte:

Baskets Lady Stan Smith – Adidas

Robe mademoiselle R – La Redoute

Veste en jean – H&M

Foulard « tête de mort » – Pimkie

Sac Eton – Gerard Darel

Lunettes – Ray Ban

Au détour d’une petite ruelle et sur les conseils précieux du Routard, on tombe sur le restaurant de malade qui ne paye pas de mine, mais qui offre juste une vue de fou furieux, et où tu manges le poisson de la pêche journalière pour rien du tout.


Alors? Alors? Ça donne envie ou bien?

Et tout ça à 30 minutes de train de Lisbonne.

Les 3 jours suivants, direction la capitale justement, son tramway mythique, le Tage, ses rues colorées, ses pasteìs de nata…



Tout un programme!

Et le dernier soir, on s’est posés chez Honorato, THE endroit (oui oui) pour manger les meilleurs burgers de la ville (non mais parce que le bacalhau, ça va cinq minutes)

Avec un petit gin to’ pour faire descendre… moi je dis, c’est pas mal du tout 🙂

Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin, et il faut bien revenir à la (dure) réalité de la vie de tous les jours, le boulot, le dodo, toussa…
En préparant (si possible) les prochaines vacances, parce que, ça fait quand même du bien!

Si vous avec envie de visiter le coin et que vous avez besoin d’adresses, ou de conseils, n’hésitez pas à demander!
Si vous avez des suggestions pour un prochain séjour lisboète (c’est sûr, il y en aura d’autres), n’hésitez pas non plus, je suis preneuse aussi.

En attendant, il faut retourner travailler,
Belle journée,

G.

The cheaper the better

Bonjour les ami(e)s,

Je vous reviens après une pause impromptue, (pas très) fraîche, mais dispo.

Et je vais encore vous parler d’une robe, mais j’ai eu envie de vous la présenter différemment, pour vous montrer le potentiel de la petite.

Je voulais vous en parler, parce que, pour une fois que l’on trouve notre bonheur chez l’espagnol pour moins de 20 euros, ça mérite d’être souligné.

Après une période où ils avaient décidé de se faire franchement plaisir sur les prix, j’ai l’impression, et surtout pour la nouvelle collection printemps/été, qu’ils se calment un peu. Très honnêtement, il était temps, parce que comment te dire, payer 50 euros pour la même robe que la copine, qui est en plus la même que l’an dernier avec une couture différente…bon.

Je crois qu’ils avaient un peu pris la confiance, hein. J’avais un peu boycotté l’an passé, mais je suis bien obligée de dire que je recommence à me fournir souvent chez eux. Ce qui fait leur force, c’est qu’ils ont enfin compris (en plus d’avoir travaillé sur les prix) qu’il faut renouveler les collections plus souvent; internet oblige.

Quand le géant Asos et même le petit frenchy Monshowroom proposent des nouveautés toutes les semaines voir tous les jours, on est habituées à ce renouveau express, et quand on entre dans un magasin, on n’a pas envie d’y trouver la même chose que la dernière fois. C’est assez symptomatique de notre époque d’ailleurs, ce besoin constant de nouveauté, mais passons.

Trève de bavardage, je vais vous parler de LA robe, celle qui coûte moins de vingt euros. Celle qui vaut la peine que je vous la présente de deux façons différentes tellement elle a tout de la robe que je vais porter toute la saison.

Robe Polo Zara

  
La voici la voilà!

Son prix? 17,95 euros!

Elle existe en 3 coloris différents, j’ai craqué pour la version rayée, mais libre à vous de choisir : noir, bleu, rayé, ou les trois!

Et voici, rien que pour vous, plusieurs façons de la porter, pour vous donner des idées, au cas où il vous viendrait l’envie de craquer aussi… (Moi, mauvaise influence?)

La façon classique, avec un trench et des low boots, ou une façon un peu plus décontractée, vous allez voir ce que vous allez voir!

  
Je porte:

Robe Zara Robe polo zara

Trench Zara (old)

Similaire Trench zara

Boots Aldo (old)

   

Je porte:

Robe Zara

Teddy Manège à trois (similaire) Teddy

Escarpins Mellow Yellow

Sac petite mendigote

 Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que je ne vous ai pas trop manqué (haha)

A très vite

G.

Here comes the sun (enfin presque)

Vous avez senti ou pas? Non? Rien? 

Moi non plus. 

Et pourtant, ce week end, c’était le printemps. 

En vrai, j’adore le printemps. Le moment de troquer les vêtements chauds et foncés pour du léger coloré. Surtout, l’occasion d’acheter du neuf. Ou de reporter nos pièces chouchoutes de l’an dernier. Faire du neuf avec du vieux, en somme. 

C’est ce que je vous propose avec ce look printanier. 

   
 
La seule nouveauté ici, ce sont ces petites chaussures, celles-là même dont je vous parlais la semaine dernière en vous disant « oh là là tu vas les revoir parce que t’as vu comme elles sont belles »… 

Les revoilà! Accompagnées d’un petit top en dentelle écrue trouvé en soldes cet hiver chez Zara, et que j’attendais impatiemment de pouvoir sortir du placard. 

Un jean, un perf’ a basques de chez Zara toujours, collection de l’an dernier. Une ceinture pour accessoiriser le tout, et le tour est joué! 

Du neuf avec du vieux. 

Avant de vous ruer sur les nouvelles collections, fouillez un peu dans vos dressings, et voyez ce qui peut être sauvé: robes, jean boyfriend, perfecto, top en dentelle… Autant de basiques que vous possédez déjà. 

Dernier petit détail de ma tenue, ce petit bracelet hop hop hop, cette petite marque française qui monte, qui monte! 

  
Je voulais vous le montrer parce qu’il est joli tout plein, et c’est une raison suffisante. 

Il est vieux aussi, mais il est toujours dispo s’il y a des intéressées! 

Je compte sur vous pour le tri de printemps, mais en attendant, bon lundi à toutes,

G.

Je porte:

Jean: best mountain 

Similaire Jean délavé

Top et veste: Zara

Similaire Blouson

Chaussures: Aldo

Aldo
Ceinture: Mango

Bracelet: HopHopHop

Bracelet nuage
Sac: AppleTree boutique (Londres)