Coup de coeur et prix tout doux

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’une marque française, marseillaise pour être plus précise. 

C’est une marque que j’aime beaucoup depuis un petit moment déjà, et l’occasion est trop belle, il faut que je vous en parle. 

Cette marque, c’est Cozete.

Cozete, c’est le mélange parfait de simplicité et d’originalité. 

Les robes sont simples, mais elles ont toujours ce petit quelque chose en plus qui fait que. Un détail, un imprimé, une goutte dans le dos… 

Si je vous en parle maintenant, ce n’est pas sans raison. C’est parce que Cozete nous gâte. 

En plus de la jolie collection printemps été, le e-shop s’est enrichi d’une catégorie « braderie », où vous retrouverez certaines pièces des collections précédentes à prix tout doux. 

Je ne vous cache pas que j’aurai bientôt une nouvelle robe à vous montrer… 

Comme c’est plutôt une bonne nouvelle, je voulais partager ce bon plan avec vous, parce que je suis comme ça moi, je fais profiter les copines. 

Je te montre même les jolies choses que tu peux trouver chez Cozete: 

Cozete – Braderie

A votre avis, j’ai pris laquelle? Et toi? Laquelle tu prends? 

De rien 😉 

G. 

Sézane ouvre-toi! (Facile)

Je suis pas contente. Mais alors pas contente du tout!

Vous connaissez la marque Sézane? Tu sais, cette petite marque, crée par madame Morgane Sézalory, que tout le monde s’arrache, qui n’existe que sur internet, et dont les stocks sont ultra-archi-méga limités? 

À chaque fois c’est pareil, il faut être en ligne pile poil à l’heure du lancement de la collection, sinon tu oublies. 

J’avais repéré cette merveille dans le lookbook, en me disant « ooooouh toi, tu es pour moi! »

   
 
Ben vous savez quoi? Non. 

Que celle qui a acheté la dernière pièce en 34 se dénonce tout de suite! Non? Personne? 

Tu m’étonnes. Si elle était à moi la petite, je ne voudrais pas m’en séparer non plus! Faut pas déconner. 

Mon seul espoir désormais, est de guetter les réassorts…

Pareil pour la collection capsule qui est sortie hier.

Cette fois, je voulais jeter mon dévolu sur des chaussures (oh my, les chaussures Sézane! Fabriquées avec amour au Portugal, dans un cuir d’une qualité exceptionnelle)…

  
Et cette couleur pastèque (mais on a le droit de dire corail), on est d’accord que c’est juste la perfection! 

Tu vois, le « 37 » barré, rayé? 

Et que dire de lui, là, aussi? Qui me passe régulièrement sous le pif?

  
Voilà. 

C’est un drame. Un vrai. 

Je sais que tu me comprends.

Vous l’avez vécu au moins une fois, cette sorte de frustration, qui donne envie de craquer pour tout et n’importe quoi d’autre pour se consoler en disant « au moins j’ai eu ça »…

Non, non. Fausse bonne idée (t’as capté la référence ou bien?), parce que soyez honnêtes avec vous même, c’est la veste bleue que vous vouliez, pas la jaune. Et non, prendre une robe en 38 alors que vous faites un petit 36 n’est pas non plus une option acceptable. Au mieux la robe restera dans l’armoire, au pire vous vous forcerez à la porter et ça n’ira pas. Pas du tout.

Vrai? N’hésitez pas à partager vos frustrations avec moi, on peut peut-être même créer une association, « le front de libération de la dernière à ma taille ». FDLDLDAMT. Ça claque. 

Vrai. Promis. Parole d’acheteuse compulsive!

Belle journée,

G.