Pigeonnée

Bien.

Que celle qui n’est jamais sortie d’une boutique avec un article surconseillé par la vendeuse, et qui n’a pas écouté sa petite voix intérieure qui lui disait « non, non, sérieux meuf, non », me jette la première pierre.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai une fâcheuse tendance à boire les paroles des vendeuses chez sephora. Autant les autres non, autant elles, oui. Allez comprendre.

Alors, ça ne pose aucun problème quand je suis dans la boutique de Thionville, ou elles sont toutes au top (et il y en a même une avec qui je partage mon prénom), mais alors, quand je suis à Luxembourg, ça se gâte.

Le pire, c’est que je le sais. Ce qui ne m’empêche visiblement pas de me faire avoir à chaque fois (ou presque).

Cette fois, c’est pour un mascara. Je suis une inconditionnelle d’un modèle qui je sais, fait débat; j’ai nommé, le « outrageous curl » de sephora. Celui-ci, c’est ou tu l’adores, ou tu le déteste. Vous l’aurez compris, moi je suis dans la première catégorie, clairement.

Mais j’ai un vilain défaut, j’aime bien le changement. Alors que je l’ai vu, lui, le petit nouveau de sephora justement, avec le packaging qui dit qu’il fait tout bien, je me suis laissée tenter. J’ai quand même demandé à la vendeuse si le nouveau était mieux que l’autre et bien sûr « oh oui, il est plus complet, il donne un beau galbe aux cils, vous n’allez pas être déçue ». Vendu.

J’étais pressée de l’essayer, le petit!

  
The mascara – Sephora

La suite…

Alors effectivement, il galbe bien. Les cils sont séparés, ce qui empêche l’effet « paquet ». Et… c’est tout. Mais vraiment tout.

C’est bien dommage, parce que commençait bien entre nous. J’ai bien tenté de superposer les couches, mais non plus. Pas d’allongement, pas de matière… on est très loin de l’effet recherché, cet effet « faux cils-mais pas trop non plus », tu sais de quoi je parle.

La seule façon d’avoir un chouette rendu, c’est de s’en servir comme base, et d’appliquer un autre mascara par dessus. J’ai posé mon mascara outrageons curl par dessus, et je dois dire que le résultat final était pas mal du tout.

Mais bon, le rapport qualité/prix en prend un coup, n’est ce pas.

Conclusion, je n’ai pas vraiment accroché avec le dernier né de sephora, et, une fois de plus, je me suis fait avoir comme une bleue.

Pour que je me sente moins seule, je trouve que ce serait une bonne occasion pour vous de partager avec moi vos dernières pigeonnades, ne faîtes pas semblant, je suis sûûûre que je ne suis pas seule dans ce cas! *clin d’oeil* (pitié, ne me dites pas que je suis toute seule dans ce cas)

Allez, à vous!

Bonne journée,

G.